Avatar Guylaine MICHELET Le 04/03/19 par Guylaine MICHELET
Optimisation SEO 2019 : incontournables et nouvelles tendances
l'info à retenir
80%

du trafic d’un site web est généré par la longue traîne

Considéré plus que jamais comme un axe privilégié pour développer la rentabilité d’un site internet de manière pérenne, le joyeux monde du référencement naturel nous réserve régulièrement son lot de nouveautés parfois surprenantes !
Piqûre de rappel sur les techniques SEO qui restent incontournables en ce début d’année, et coup d’œil sur les nouvelles dispositions à prendre. Voici nos principales combines pour réussir votre référencement naturel en 2019. Merci qui ?

 

Conseils SEO : les bases tu respecteras

Si les pratiques continuent d’évoluer, certaines dispositions en matière de SEO resteront néanmoins toujours d’actualité en 2019.
Message instructif, soigné et ciblé, mots-clés correctement déterminés, texte structuré, actualisation régulière : certaines bonnes vieilles recettes continuent à faire leurs preuves. Spoiler : Content is still king !

 

La qualité des contenus comme premier commandement…

Le contenu reste donc le 1er critère d’appréciation de Google qui a pour priorité d’apporter à l’internaute des informations à réelle valeur ajoutée.

Exit donc les reformulations d’articles ne proposant rien de nouveau, ou les contenus rédactionnels de 300 mots qui ne permettent plus vraiment de relever les positions dans les résultats des SERPs.
Autre point intéressant à rappeler : l’arborescence de votre site joue un rôle dans son référencement. Distribuant les contenus pour structurer l’information, celle-ci doit être logique et intelligible sémantiquement pour les moteurs de recherche qui n’intègreront pas forcément d’éventuelles fantaisies trop conceptuelles. Il s’agira alors, bien entendu, de définir un compromis entre interprétabilité par les robots et convivialité pour l’utilisateur.

Un contenu informatif et original, tu privilégieras…

La priorité de Google restant d’être utile à l’internaute, il faudra donc veiller à l’originalité et à la richesse des informations délivrées par vos contenus.
Les formats vidéo accompagnés de leur transcription audio et l’utilisation d’infographies participeront à singulariser votre plateforme web par rapport aux sites concurrents. Les éléments riches et différenciants sont un moyen d’amplifier la popularité, favorisant par ricochet une meilleure indexation dans les résultats de recherche.
Aussi, n’hésitez pas à faire appel à une agence de communication spécialisée pour vous assurer de la qualité des contenus de votre site.

Sources : actu-marketing.fr/longue-traine-long-tail-seo/ et 300mots.fr

 

À la bonne cible, tu t’adresseras…

Le SEO est une activité qui repose sur l’exploitation des données relatives au comportement des internautes en recherche d’informations liées aux services proposés. Ces données doivent être factuelles (collectées grâce à des outils adaptés) et analysées puis recoupées pour être confirmées et utilisées efficacement.
La performance du référencement dépend donc notamment de l’analyse des habitudes de chaque tranche du public concerné.
Une étude fine de la cible concernée et de sa connaissance de votre secteur d’activité permet de déterminer par exemple si une vulgarisation terminologique est nécessaire ou si au contraire, le public déjà initié est enclin à une approche directement avancée du sujet.

Sur les mots-clés et les méta mots, tu t’appuieras…

Une seule combinaison-clé principale déterminée pour chaque page permettra de cadrer la démarche de référencement naturel.
Ensuite, c’est avec le développement du champ lexical propre à chaque contenu que la page en question va pouvoir se positionner naturellement sur d’autres mots-clés plus ou moins proches du cœur de la thématique.
L’intégration de métas mots et autres termes spécialisés participeront de leur côté à renforcer la légitimité sémantique du contenu pour répondre à la requête d’un internaute.

De contenus exhaustifs et spécialisés, tu te pourvoiras…

S’il n’y a pas dans l’absolu un nombre de mots déterminé pour la rédaction d’une page SEO ou d’un article de blog, les contenus étoffés exposant une thématique récurrente favoriseront le trafic à long terme.
Les requêtes complexes de type longue traîne ou formulation verbale naturelle (liée à la recherche vocale) permettent également aux nouveaux algorithmes Google de se positionner dans le sens de la rédaction.
Globalement, estimez que 1500 à 2000 mots sont nécessaires pour se positionner sur des requêtes aujourd’hui de plus en plus concurrentielles. Il ne faut donc pas hésiter à développer de manière approfondie les sujets traités, ou encore à segmenter ces derniers point par point.
À surveiller également, le ratio texte/html qui doit favoriser une quantité de contenu rédactionnel plus important que le code source qui structure la page.

Des contenus frais, régulièrement tu apporteras…

L’analyse statistique permet d’évaluer la qualité des contenus d’un site ou blog afin d’identifier les thématiques qui intéressent le plus ses utilisateurs.
En se basant sur des indicateurs tels le nombre de vues ou le temps passé par page, il est possible de déterminer quels sont les axes porteurs, puis d’identifier de nouveaux mots-clés à fort potentiel de trafic qualifié à partir desquels développer d’autres pages et contenus pertinents.
L’actualité est aussi un bon moyen d’attirer le public, notamment depuis un blog spécialisé qui, s’il offre la possibilité de se montrer réactif face aux sujets opportuns, facilite aussi la publication simple et régulière de contenus.

 

Des balises et une structure HTML cohérente

Une structuration HTML adaptée ainsi qu’un travail d’optimisation des balises méta et headings restent également considérés comme des dispositifs incontournables pour l’efficacité du référencement naturel en 2019. Bien entendu, assurez-vous en priorité que l’indexation de vos pages par les différents moteurs est bien autorisée.

Metas titles et description : la bonne combine

Premiers éléments découverts par vos visiteurs sur les pages de résultats des moteurs de recherche, les balises meta restent des éléments ayant une forte incidence sur le classement de vos pages, ainsi que sur les clics générés depuis les SERPs (pages de résultat des moteurs de recherche) vers votre site.
La balise Meta Title doit contenir le mot-clé principal de la page et représente une longueur d’environ 70 caractères. La Meta Description, quant à elle, est davantage destinée à stimuler le clic de l’internaute vers votre site depuis les résultats de recherche. Il s’agit donc de se montrer incitatif à travers les 250 à 300 caractères recommandés pour cette dernière.

Balisage heading, on s’organise nom de Zeus !

Les balises Titres ou encore Hn d’une page web permettent de structurer le contenu en diverses parties plus facilement assimilables. Soit à la fois un confort pour l’internaute adepte de la lecture en diagonale, et une optimisation pour l’interprétation par les moteurs de recherche. Mettez en exergue les grands axes thématiques exploités dans le texte, et priorisez-les !
Il est recommandé d’utiliser au moins les balises h1 et h2 mais également de respecter leur hiérarchie. En effet, si toute page doit obligatoirement intégrer une balise h1 unique qui indique aux robots le sujet principal de celle-ci, les balises suivantes qui décomposent le texte doivent être distribuées par ordre numérique croissant.

Une balise h3 succèdera donc à une balise h2, qui succèdera elle-même à la balise h1. Un titre h5 ne peut donc pas succéder à un titre h2. Qu’on se le dise…

Des données structurées pour formater et enrichir

Les données structurées ou microdonnées sont très utiles pour enrichir l’affichage d’un site dans les résultats de recherche. C’est un balisage HTML particulier qui permet à Google de détecter les contenus ainsi encapsulés au sein d’une page, puis de les afficher sous forme de Rich Snippets directement dans les résultats de recherche.
En ce qui concerne le e-commerce, les données structurées sont notamment utilisées pour afficher les prix des produits directement dans les résultats, faire apparaître les avis et notations clients, ou encore la disponibilité du produit en stock.

 

Le temps de chargement des ressources titille le SEO !

Si le temps de chargement des pages a une incidence directe sur l’expérience utilisateur qui n’aime pas devoir patienter de longues secondes pour afficher un contenu, la vitesse influera par conséquent sur le classement d’un site par les moteurs de recherche.

Poids des pages : on allège et on compresse…

Avec des résolutions d’écran toujours plus fines exigeant l’utilisation d’images volumineuses, ou encore avec le succès des contenus vidéo, la vitesse reste un enjeu majeur du SEO. Il est essentiel de se mettre à la place de l’utilisateur : on peut comprendre assez aisément qu’une page qui met 11 secondes à s’afficher n’incite pas vraiment à poursuivre la navigation… Pensez donc à alléger et compresser ces ressources.

Éléments du DOM : on clarifie un maximum…

Structure orientée objet distribuant la structure d’une page web et facilitant la modification de ses éléments, le DOM (Document Object Model) gagne à rester suffisamment clair pour autoriser un crawl fluide des robots.
Pour les mobiles en particulier, désormais priorisés par Google en termes de référencement, il est de bon ton d’exploiter un DOM de moins de 700 éléments.

Accès aux ressources : on diminue les aller-retours…

En vue d’améliorer la fluidité de la navigation, et par là même l’expérience utilisateur, donc le SEO, l’accès aux ressources nécessaires au bon fonctionnement du site web doit être optimisé. On pensera entre autres à regrouper les fichiers CSS ou JavaScript entre eux, à augmenter la durée de mise en cache pour les contenus fixes ne nécessitant pas de rafraîchissement, à exploiter la technique des sprites CSS.

Source : 1ere-position.fr

 

La popularité et les backlinks en second commandement

Pour performer, les liens entrant sur un site ne devront pas être établis au hasard : ils représentent le second critère de classement Google. La crédibilité et la popularité du partenaire, ainsi que le trafic qu’il est susceptible de renvoyer, représentent autant de facteurs autorisant une sélection éclairée des backlinks envisageables.

Maillage et dynamique du trafic : enfin, soignez vos liens !

De bons liens entrants favorisent le classement d’un site dans les résultats Google, mais peuvent aussi générer leur propre trafic. Les actions de netlinking nécessitent donc une approche stratégique à part entière, réfléchie et pesée.

Il est cependant de bon ton de rester vigilant quant à la suroptimisation des backlinks face à laquelle l’algorithme Pinguin se montre peu clément. Pour obtenir des précisions à ce sujet, consultez notre second article relatif aux nouveautés SEO 2019.

Voici les principales options qui s’offrent à vous en fonction du contexte :
La négociation de liens : en contactant un blog dédié à la même thématique que votre site pour proposer l’insert de liens vers votre site depuis ses articles.
Les articles invités : en rédigeant vous-même des articles sur différents blogs qui renverront vers votre site.
Le linkbaiting : en consacrant un budget à la création de contenus riches qui ont la capacité de générer naturellement des liens vers votre site de par l’intérêt qu’ils suscitent (vidéos, infographies, articles …)
Les annuaires : en plaçant des liens vers votre site sur des annuaires de référencement, en priorisant les supports spécialisés.

Qualité des sites émetteurs : un bon lien en vaut dix

L’utilisation de métriques comme le Trust Flow et le Citation Flow permet d’évaluer un site ou blog en fonction de son indice de confiance et de sa popularité.

Le Trust Flow permet ainsi d’analyser la valeur d’un site en mesurant la crédibilité de ses contenus. Aussi, si un lien renvoyant vers votre site web provient d’un autre site reconnu pour son sérieux, votre propre Trust Flow augmentera.

Autre métrique à considérer : le Citation Flow se concentre lui sur la popularité d’un site sans pour autant tenir compte de sa qualité. Ainsi, si de nombreux liens pointent vers un site web, celui-ci sera considéré comme influent par les moteurs de recherche et affichera, de fait, un bon niveau de Citation Flow.

Globalement, vous pouvez considérer ces deux indicateurs pour sélectionner des sites, de préférence à même thématique, sur lesquels apposer vos backlinks. Assurez-vous également d’un bon niveau de trafic sur ces plateformes.

Il existe bien entendu d’autres facteurs à considérer si vous souhaitez aller plus loin, notamment les métriques PA et DA proposées par Moz.

 

Liens depuis les réseaux sociaux : à ne pas négliger

Les réseaux sociaux détenant un taux de confiance élevé de la part des internautes, il sera bienvenu d’y intégrer des liens pointant vers votre site.
Si ces liens n’influencent pas directement la position de votre site dans les pages de résultats des moteurs de recherche, ils participeront néanmoins à dynamiser votre trafic, influençant Google qui tiendra compte de cette activité.
Sur ce point également, une agence spécialisée accompagnera de manière optimale vos actions sur les médias sociaux.

 

Pour conclure cette première partie : en 2019, les fondamentaux du SEO représentent toujours la base incontournable de toute démarche d’optimisation. Il s’agit de se concentrer point par point sur chaque axe décisif jusqu’à atteindre le niveau de performance approprié :

  • Un socle technique correctement configuré
  • Une arborescence logique distribuant au mieux l’information
  • Des contenus informatifs et structurés
  • Une stratégie sémantique réfléchie
  • Une expérience utilisateur intuitive et fluide
  • Un link building contextualisé et qualitatif

 

Le référencement naturel représente avant tout un investissement à long terme et il peut s’écouler plusieurs semaines ou mois avant que les interventions ne portent leurs fruits. On comprend alors tout l’intérêt de bien réfléchir à sa stratégie en amont, en faveur d’objectifs définis et en se faisant accompagner au besoin par un professionnel.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter la suite de cet article traitant des nouveautés du référencement naturel en 2019 :

  • Dernières évolutions des algorithmes Google
  • Nouveaux points SEO à prendre en considération en 2019

 


Sources :

searchengineland.com
webrankinfo.com
abondance.com
1ere-position.fr
webmarketing-com
searchenginewatch.com
ninjalinker.com

A propos de l'auteur

Avatar Guylaine MICHELET

Guylaine MICHELET

SEO, SEA : positionner vos sites web en tête du classement sur les moteurs de recherche dont Google en particulier, c’est le quotidien de Guylaine. Spécialiste du référencement au sein de l’agence La Compagnie Hyperactive, entité du Groupe CARTÉGIE, et riche de dix années d’expérience dans le web, ses conseils sont précieux ! Guylaine vous accompagnera dans le développement et la qualification du trafic de votre site en vue d’en faire le premier levier de génération de leads pour votre business.

Une remarque sur “Optimisation SEO 2019 : incontournables et nouvelles tendances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*